Chargement... Merci de patienter quelques secondes...
 



    KACEM WAPALEK 



     LA CHRONIQUE                              

                                                                                                           
                                                                                                           la chronique lue 

 Typographe de la langue, Kacem Wapalek fait sonner la syllabe, vibrer la consomme, vérifiant ainsi la justesse de la tonalité, à leur passage dans la bouche. Puis il  fait tomber ses assemblages de lettre, par saccades rythmées, dans un casier d’imprimeur, de saison, prêts à diffusion. Mot à mot, phonème par phonème, il  imprime par articulation, encre par la langue, un caractère propre à chaque mot, le propulsant au-delà de son propre nom. Puis il crée avec d’autres de ces semblables ou bien de ces contraires, des mariages mixtes originaux !  

En solo, un mot en amenant toujours un autre, en un instant, une direction s’installe, comme un fil sensible, au milieu d’un flow d’écume verbale sans fin. La ponctuation rythmique des phrases, l’accentuation de certains mots, nous guident en toute sérénité vers le sens réel du propos. Parfois, c’est la proximité sonore des premières lettres ou celle des terminaisons, qui rassemblent des mots d’auteurs différentes entre eux. 

La phonétique sans ignorer l’orthographe, ni la définition du dictionnaire, est au cœur de cette création artistique ! Voilà une belle aventure littéraire, conjuguant le verbe par tous les temps, à la découverte du sens originel du langage.

En duo avec Oster Lapwass, même si là aussi, un mot en amène un autre, il  n’y a jamais aucune dispute en vue! Mais plutôt une joute verbale, qui ne  fait  aucun vainqueur, ni vaincu à la fin du set, juste des artistes off-set ! C’est en vérité, un petit jeu d’esprit entre amis, toujours empreint d’humour et de fantaisie, une excitation du la langue, propice à l’inspiration musicale et à l’expiration des émotions.

Et nous sentons à l’écoute, toute une gourmandise dans la prononciation, un goût pour l’articulation parfaite, comme le plaisir de la dégustation d’un met, ou d’un vin ! Les saveurs des épices orientales se cachant sous les accents et sous les embruns, à toutes ces langues d’ailleurs. La ponctuation et l’accentuation ajoutant eux, le sel et le pigment au propos !

Voilà un rap parfois jazzant, parfois slammant, sans être jamais flippant. Il est fait de sons au cœur des mots, de rythmes calés sur un bit  minimaliste en arrière-plan, et sur des samples cinématographiques, ou d’actualité ou bien simplement des bruitages. Mais, même omniprésents, ils ne prennent jamais le pas sur le cash-flow de l’artiste!

Rapper sur toutes les surfaces musicales, jouer entre les frontières des genres,  jongler avec précision, à la lettre près, assimiler tous les dictionnaires alphabétiques inimaginables, donner du sens dans toutes les directions, retrouver l’idée originelle portée par les mots, même usés et abusés de trop usage, fuir toutes les polices de caractères; rester curieux du genre humain, c’est un peu l’itinéraire tous fluidité de Kacem Wapalek, un  artiste à la langue, pourtant rappeuse !
 
                                                                                                      TGautier (janv 2013) 

     L'INTERVIEW 

                                                                                                     
                                                                                            interview réalisée lors des sélections régionales                    
                                                                                           Tremplins de Bourges ( dec 2012 )

     L'EMISSION COMPLETE 


           


                                                retrouver Kacem Wapalek sur sa page  Facebook